Oui bon, j'avais mis dans le billet précédent que les arrivées seraient plus rares mais en voilà déjà une et pas une petite en plus! Faut dire qu'avec un peu de rangement le weekend dernier, j'ai gagné un peu de place ^^.
Voilà donc : Glimmerscale, un bon gros dragon perché sur une montagne de trésors et de pièces d'or. La statue est imposante et bénéficie d'être livrée avec un socle de présentation en bois. Seules quelques "grosses" pièces d'Enchantica sont livrées ainsi, elles se comptent sur les doigts de la main c'est pour dire. La première fois lorsque j'avais regardé le catalogue d'Enchantica, Glimmerscale m'avait tapé dans l'œil mais avec son prix et son stock je ne pensais ne jamais l'avoir un jour... comme quoi ^^.
Merci au vendeur de m'avoir fait gagner quelques euros après négociations ^^ 200£ tout rond avec frais de port (195£ est son prix de vente à sa sortie sans fdp, une bonne affaire donc). Arrivé indemne depuis le Royaume-Uni dans un carton surprotégé en papier bulle et avec un certificat =).

S'il fait beau demain, je tacherai de faire des photos des nouvelles dispositions des dragons, y a eu pas mal de changements. J'ai aussi trouver deux petits dragons Enchantica perchés sur des trésors (le duo : Sallonj et Amolousym) et quand ils seront arrivés, je pense qu'ils iront à merveille avec Glimmerscale =D.

Nom : Glimmerscale - EN2357
Collection : Enchantica by Holland Studio Craft
 : 626 sur 950
Sculpteur : Rob Simpson
Taille : environ 35cm de long et 33 de haut (avec socle)

If there was one thing that guaranteed to cause normally peacable dragons to quarrel like avaricious children, it is gold and jewels. As soon as the treasure was discovered the strongest and most powerfull beasts waded in and claimed as much of the sparkling wealth for themselves as they could feasibly defend. One such dragon was Urlfang, later to be called Glimmerscale by the nomads and cliff top settlers, and the steady stream of adventurers who came to the ruined city to try for a share of the dragon’s hoard.
So large and heavy was the dragon and so long did he remain on guard in the bowels of the ruined tower, that a second skin of princely treasure became permanently attached to his underside. This meant that when he rose out of the dishevelled turret and reared his formidable shape before the tremblling figures that had dared his wrath, his whole trunk sparkled and shone with a priceless coat. The effect by torch light in the dead of night was spectacular; the soaring torso of treasure glittering before their naked flames like the evening sun on a breeze kissed river.
Before very long the reputation of the dragon they learned to call Glimmerscale began to spread far and wide.


Glimmerscale4.jpgGlimmerscale7.jpgGlimmerscale10.jpg
Glimmerscale6.jpgGlimmerscale8.jpgGlimmerscale15.jpg
Glimmerscale9.jpgGlimmerscale5.jpgGlimmerscale14.jpg
Glimmerscale12.jpgGlimmerscale1.jpgGlimmerscale2.jpg
Glimmerscale11.jpgGlimmerscale16.jpg
Glimmerscale3.jpgGlimmerscale13.jpg